Accueil / Où rire à Lyon / La Comédie Odéon, le nouveau défi de Stéphane Cassez
La Comédie Odéon, le nouveau défi de Stéphane Cassez
Intérieur de la Comédie Odeon - ©DR

La Comédie Odéon, le nouveau défi de Stéphane Cassez

La Comédie Odéon de Lyon, située au quartier de Grôlée a ouvert ses portes depuis la rentrée. Avec ses 300 places assises, ce lieu qui se vante d’être le plus beau café théâtre de France est l’espace qu’il manquait au centre ville de Lyon. Le directeur Stéphane Cassez qui dirige également le Boui Boui, le Rideau Rouge et le Palace à Avignon, s’est confié à YouHumour.

YouHumour : Les travaux pour la Comédie ont été énormes, qu’est ce qui a été modifié ?

Stéphane Cassez : Tout d’abord il faut savoir que cette salle a été le premier cinéma de Lyon au début du XXème siècle. Les travaux étaient immenses et il a fallu tout casser pour tout refaire. Mais nous avons désiré garder le style de l’époque et nous avons tout remis en place comme avant. Nous avons modernisé le tout évidemment et adapté en fonction de toutes les normes actuelles.

YH : Vous qualifiez le lieu comme le «plus beau café théâtre de France », en quoi est-il différent des autres ?

SC : Je ne voulais pas que l’on qualifie le lieu de théâtre car ça exclut beaucoup de gens. Le nommé café théâtre donne un aspect plus convivial et le public sera plus concerné. Mais nous avons quand même une infrastructure de théâtre et c’est ce qui rend le lieu unique. Ensuite je pense que c’est le plus beau car c’est la première fois qu’une somme d’un million est utilisée pour un café théâtre.

YH : Vous êtes installé dans le quartier de la Grôlée, était-ce dangereux de s’installer ici ?

SC : Non pas tellement, c’est extrêmement bien situé, en plein centre ville de Lyon avec 3 parkings. Le fait que de nombreuses boutiques soient fermées nous a même incité à s’installer ici. Tout d’abord nous avons pu récupérer un espace de 700m² à un prix très avantageux. Ensuite un café théâtre n’est pas comme une boutique de vêtements, les gens se déplacent pour venir voir un spectacle. On n’a pas besoin qu’il y ait beaucoup de passage dans la rue. Et récemment le quartier a été racheté par la plus grosse maison d’investissement du monde qui vient d’Abu Dhabi, de nombreux projets devraient arrivés d’ici peu.

YH : Quels types de spectacles accueillez vous ?

SC : Nous privilégions les spectacles d’humour avant tout et sous toutes ses formes. En one man show, en stand up, en théâtre etc…  Mais nous ne nous limitons pas à ça. Par exemple il y a des cabarets, des comédies musicales, et nous préparons une pièce de Molière. Nous recevons même des concerts privés, Lara Fabian et Patrick Bruel sont venus chanter ici. J’aime comparer le lieu à l’Olympia version lyonnaise. Mais 90% des spectacles concernent l’humour mais tout s’adresse au grand public.

YH : Comment choisissez vous la programmation ?

SC : Il y a deux méthodes. Soit les spectacles viennent directement à moi, soit c’est moi qui me déplace et contacte les productions. Il y aussi du bouche à oreilles parfois. C’est très varié.

YH : Il y a beaucoup de lieux de spectacles à Lyon, est-ce que la concurrence vous fait peur ?

SC : Non pas vraiment. Déjà notre savoir faire dans le café théâtre joue en notre faveur puisque c’est déjà notre 3ème salle à Lyon. De plus Lyon a son lot de petites et grandes salles mais la Comédie Odéon est la seule de 300 places dans le centre ville. Et puis la concurrence est quelque chose de sain je trouve, puisqu’elle pousse à progresser. Ma seule inquiétude est la crise économique actuellement qui freine les gens à dépenser dans les loisirs.

YH : Vous avez produit « Arrête de pleurer Pénélope » qui a eu un énorme succès, allez vous arrêter le secteur de la production ?

SC : Pour des petites productions comme nous c’est devenu quasiment inaccessible. Si je produis un spectacle, je peux le faire commencer au Boui Boui, puis à la Comédie Odéon et après au Palace d’Avignon qui m’appartient aussi, mais le risque d’aller à Paris est trop gros. C’est compliqué pour des gens comme nous, j’ai déjà perdu des grosses sommes et je ne peux pas me permettre de recommencer.

YH : Avez vous d’autres projets ?

SC : Nous avons déjà trois salles à gérer et celle d’Avignon donc ça s’annonce compliqué de faire autre chose. Mais on ne sait jamais. J’ai déjà investi énormément de mon temps et d’argent, et à mon âge j’aimerais profiter de la vie, même si ce travail est ma véritable passion. Et puis le marché est quand même instable, il faut être prudent et ne pas se lancer n’importe comment dans n’importe quel projet.

Comédie Odéon – 6 Rue Grolée, 69002 Lyon   
Téléphone :04 20 10 04 23 
http://comedieodeon.com/v1/

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>